Sole

Solea solea (s.vulgaris)

Autre appellations en Europe :

           
  EN : Sole, dover sole
E : Lenguado
I : Sogliola
D : Seezunge
NL : Tong
DK : Tunge
P : Linguado
N : Tunge
IS : Sòlkoli
GR : Glòssa

FIN : Kielikampela
S : Tungor
J : Shitabirame
 

Présentation générale :

La sole commune a un corps ovale, autour duquel les nageoires dorsale et anale forment une frange. Elle est de couleur gris-vert. Pour la distinguer de la sole du Sénégal (Solea senegalensis), sachez que la nageoire pectorale de cette dernière est noire. Quant à la sole pole (Pegusa lascaris), elle est plus petite et sa couleur plus claire tire sur le jaune. Enfin, la sole perdrix (Microchirus variegatus) a les yeux sur le côté droit et son corps est rayé verticalement par des bandes plus foncées formant des taches noires au niveau des nageoires.

Présentation générale :

Une sole fraîche est brillante, son mucus abondant, uniforme et translucide. La face aveugle de la sole est alors blanche rosée. Altérée, le mucus disparaît, le corps devient flasque et la face aveugle présente des taches jaunâtres. Des taches brunes apparaissent au niveau de la masse viscérale, la peau se décolle facilement et se détend. En filet, la chair doit être bien rosée.

À noter :

L’appellation sole s’applique par tolérance à plusieurs espèces dont la sole commune, la sole du Sénégal, la sole pole ou blonde et la sole perdrix. Des espèces de poissons plats (Cynoglossus et Synaptura) peuvent prendre l’appellation de sole langue ou de sole tropicale. Souvent importées en filets frais et surgelés, ces soles dites tropicales gagnent des parts de marché au rayon libre-service où, trop souvent, on trouve l’appellation sole sans qu’il ne soit précisé tropicale. C’est trompeur et considéré comme une fraude.

Revenir